chronique haïku 11

Réjouissant et puissant, l’art du haïsha (rencontres du haïku et de la photographie) est aussi complexe. Quasi incontrôlable. Comprenez : le haïku ne doit pas décrire simplement la photo ;  l’image ne doit pas neutraliser la puissance du poème. L’un et l’autre doivent pouvoir exister l’un sans l’autre, mais aussi créer ensemble un troisième élément, une beauté…

chronique haïku 10

L’enfant, l’épouvantail, le vent…que faut-il d’autre pour faire un monde ? C’est un peu ce que nous demandent les haïjins de talent, qui savent que quelques mots justes, c’est-à-dire employés où il faut et quand il faut, dessinent en grand la vie. Dans le recueil d’ Abelhak Moutachaoui – son premier- l’écriture rayonne d’épure : rien ne…

chronique haïku 9

Ils se sont mis à quatre haïjins aguerris – Françoise Gabriel, Alain Henry, Jacques Michonnet, Jean-Luc Werpin – pour composer ce recueil, et ils ont eu bien raison ! On pourrait croire que la multiplication des auteurs alourdit un livre. Ici, elle allège, donne de l’air et de l’humour, de la vitalité à des petits poèmes…

chronique haïku 7

Il est rare, dans des recueils poétiques, de rencontrer des corps. Bien sûr, on y trouve des sensations, des émotions, des frissons, mais au fond peu d’êtres réellement incarnés. Des hommes et des femmes de chair et d’os peuvent-ils devenir des sujets poétiques ? Oui, si l’on en croit le dernier recueil entre prose, poésie en…