chronique haïku 12

De l’intime des pièces à vivre (près de la pendule, ou à l’heure du goûter près d’un enfant…) jusqu’au Cosmos ; D’ici ( sa terre bretonne, son île de naissance, Ré) jusqu’aux plus lointains “ailleurs ” (la Scandinavie ou Shikoku), du plus petit à l’immense…Danièle Duteil, en irréductible haïjine, regarde poétiquement Tout de ce monde. Dans ce…

chronique haïku 11

Réjouissant et puissant, l’art du haïsha (rencontres du haïku et de la photographie) est aussi complexe. Quasi incontrôlable. Comprenez : le haïku ne doit pas décrire simplement la photo ;  l’image ne doit pas neutraliser la puissance du poème. L’un et l’autre doivent pouvoir exister l’un sans l’autre, mais aussi créer ensemble un troisième élément, une beauté…

chronique haïku 10

L’enfant, l’épouvantail, le vent…que faut-il d’autre pour faire un monde ? C’est un peu ce que nous demandent les haïjins de talent, qui savent que quelques mots justes, c’est-à-dire employés où il faut et quand il faut, dessinent en grand la vie. Dans le recueil d’ Abelhak Moutachaoui – son premier- l’écriture rayonne d’épure : rien ne…

chronique haïku 9

Ils se sont mis à quatre haïjins aguerris – Françoise Gabriel, Alain Henry, Jacques Michonnet, Jean-Luc Werpin – pour composer ce recueil, et ils ont eu bien raison ! On pourrait croire que la multiplication des auteurs alourdit un livre. Ici, elle allège, donne de l’air et de l’humour, de la vitalité à des petits poèmes…

chronique haïku 8

Il y a deux ou trois ans, l’auteur Pierre Reboul a eu la bonne idée de m’envoyer sa petite encyclopédie “ Un désir de haïku”, alors éditée à compte d’auteur. Cet ouvrage est vite devenu l’un des essais sur le nano-poème que je préfère, celui vers lequel je reviens le plus . Sa profondeur, sa…

chronique haïku 7

Il est rare, dans des recueils poétiques, de rencontrer des corps. Bien sûr, on y trouve des sensations, des émotions, des frissons, mais au fond peu d’êtres réellement incarnés. Des hommes et des femmes de chair et d’os peuvent-ils devenir des sujets poétiques ? Oui, si l’on en croit le dernier recueil entre prose, poésie en…

chronique haïku 5

Lorsque me vient la nostalgie des plages, lorsque me manquent l’air iodé à respirer, le ressac de l’océan à écouter, je plonge dans un recueil du haïkiste Philippe Macé. Et son dernier opus, sobrement intitulé « Vacances » (éd. Via Domitia) me comble une fois de plus en poésie de bord de mer. La douceur de ses…

Pauline Collange, illustratrice de haïkus et poètesse

La publication d’un recueil de haïkus oblige à se poser des tas de questions : qui va l’illustrer? comment favoriser la poésie sans être gnangnan, l’épure du dessin sans être transparent ? Et surtout comment éviter le japonisme systématique qui pousse les éditeurs à choisir des cerisiers en fleurs ou des kimonos pour les couvertures…

Jack Kerouac, le podcast !

Il aurait 100 ans aujourd’hui ! Il était beau, éminemment créatif et… alcoolique. Il a participé à la diffusion de la poésie haïku sur le territoire Nord-américain, bien en avance sur nos petits pays européens. Ses micro-poèmes sont singuliers, déroutants et fruits d’un travail intérieur et formel exigeant. Pourquoi ne pas lui rendre hommage en écoutant…

chronique haïku 4

J’aime le recueil de haïkus de Christophe Jubien : “Une assiette pour l’homme un bol pour le chien“. Entrer dans ce recueil, c ’est comme rentrer dans une petite maison de ville de province endormie, et y découvrir la bonne odeur du pain, le silence entrecoupé par le tic tac d’une horloge en bois, un…