sous feuilles orangées
haïku : s'éveiller à la poésie du quotidien
haïku, s’éveiller
à la poésie du quotidien
Pascale-Senk-auteur-journaliste-formatrice
avec Pascale
Pascale-Senk-ateliers
les ateliers
Pascale-Senk-livres
les livres
pascale-senk-branches-jaunes articles
les articles
previous arrow
next arrow

les haïkus comme alliés de vie

l’écriture poétique n’est pas un exercice vain, un ornement détaché de l’existence, comme une plante verte exposée en décoration sur une cheminée; la poésie est sève, feu, parfum envahissant, énergie transformatrice passant d’un être à un autre…Elle imprègne le coeur et le corps de celui qui l’écrit, certes, mais aussi de celui qui la lit. Fréquentée régulièrement, ou passionnément, elle ne peut qu’influencer sa manière d’être au monde.

Pascale SENK, « L’effet haïku », éditions Leduc.s, 2016.

Vous sentez que votre vie, trop affairée ou trop morne, manque de poésie, de légèreté et d’inspiration? Vous avez écrit des poèmes à l’adolescence et ne parvenez pas à retrouver ce feu vital? Lire et écrire des haïkus, poèmes brefs d’inspiration japonaise, pourrait bien vous apporter un autre regard sur votre quotidien. C’est l’expérience que j’en ai depuis une dizaine d’années. Celle d’une fontaine de jouvence revitalisante et épanouissante.

Pendant longtemps, je comprenais peu aux haïkus, ces nano-poèmes énigmatiques qui s’éparpillent sur des pages presque blanches d’anthologies classiques. Puis la rédaction d’un article pour le magazine dans lequel je travaillais, quelques épreuves de vie et du temps pour lire m’ont amenée à plonger dans l’exploration de cet art poétique.

J’y ai trouvé bien plus que de la connaissance. J’y ai puisé de la force, de l’émerveillement et une simplicité essentielle qui manque à notre monde. C’est la découverte que j’ai faite : transformer des moments de sa vie, même tristes, et même heureux, en poèmes brefs, incite à aiguiser présence et attention au monde, à s’alléger de ce qui pèse, ou à exprimer ses émotions subtiles. Partagée en groupe, cette poésie est aussi un puissant allié de créativité et d’intelligence collectives. Depuis 2010, je sais qu’elle donne d’autres couleurs à la vie et j’ai à cœur de la faire connaitre et de la transmettre.

previous arrow
Kerouac
terrain de base-ball vide –
un rouge-gorge sautille
sur le banc
Jack Kerouac
Basho
nuit d’été –
le bruit de mes socques
fait vibrer le silence
Bashô
Chiyo Ni
on entend quelque chose
qui tombe des arbres
vent d’automne
Chiyo Ni
Buson
rencontre d’un moine
sur le pont –
la lune d’hiver
Buson
next arrow

s’initier au haïku


ateliers & séminaires

Le “haïku writing” est une pratique pédagogique, ludique et propice à de beaux échanges. Dans nos ateliers, nous alternons des temps de découverte des codes du haïku, de méditation et d’exercices d’écriture. Ces sessions sont pour vous si, novice, vous souhaitez vous initier à cette voie poétique ; si, en tant que professionnel de l’accompagnement ou psychothérapeute, vous souhaitez connaître un nouveau support de conscience et de créativité. Les équipes et organisations en recherche d’inspiration y trouveront aussi un nouveau souffle. 


podcasts et méditations

Encore peu connue en France, la poésie haïku méritait d’avoir son émission de radio dédiée. Avec le réalisateur Patrick Chompré nous avons conçu ce programme , “17 Syllabes” qui permet de découvrir l’écriture des poètes haïkistes classiques et contemporains. J’ai aussi créé les programmes de “méditations haïku” pour l’application Petit Bambou, reconnectant ainsi la poésie haïku, sous une forme très contemporaine, à l’une de ses racines ancestrales, la philosophie zen et la méditation qui en est le socle. 


livres

Depuis 2010, outre mes ouvrages de psychologie populaire, j’ai écrit trois essais consacrés à la poésie haïku et à son impact dans la vie de celui qui s’y adonne. On y retrouve les codes d’écriture de la source japonaise, les grands classiques, mais aussi les recherches en neurosciences, les liens entre haïku et méditation Mindfulness, les premiers pas à faire pour s’engager dans cette voie poétique…


ressources diverses

Préfaces ou 4è de couvertures d’anthologies, articles dans des revues spécialisées ou la presse grand public, émissions de radio ou vidéos… Tous ces travaux vous permettront de découvrir les facettes classiques mais aussi les plus actuelles de la poésie haïku. Vous trouverez ici toutes ces ressources pour mieux saisir et comprendre l’art inspirant des nano-poèmes, leur histoire, leur évolution, leur puissance.


pascale senk

Journaliste spécialisée en psychologie, auteure, conférencière et animatrice d’ateliers d’écriture, je me consacre à transmettre ma passion des haïkus. J’ai écrit trois essais et donné de nombreuses conférences sur cet art poétique dont un TEDx talk, “Haiku : petit poème, grands effets”. Je produis aussi “17 syllabes”, le premier podcast francophone entièrement consacré à cette poésie.


Ce livre ne parle que de haïkus. Mais en réalité c’est toute l’essence du Japon qu’il explore, tout son génie, toute sa beauté, toute sa grandeur. Pascale a le don de nous “décomplexer” en nous expliquant qu’il n’est pas nécessaire d’écrire des haïkus parfaits. Elle apporte une nouvelle clé au minimalisme à un stade bien plus élevé que celui de réduire le nombre de petites cuillères dans le tiroir de la cuisine. Elle nous explique comment apprendre à concentrer nos émotions pour n’en faire ressortir que quelques mots. (…) Pascale a réalisé l’exploit de mettre des mots sur les raisons de ma passion pour cette forme de poésie, mais aussi sur la puissance de cette forme d’ascèse zen qui consiste à n’exprimer que l’essentiel, à demi-mot, le “temps maximum d’une respiration” disent les japonais.

Dominique Loreau, auteure spécialiste du Japon, extrait de la préface de L’Effet Haïku

“Les haïkus rendent compte d’un étonnement sans cesse renouvelé devant la fraîcheur des toutes petites choses qui – comme tout dans notre vie – ne sauraient durer ou se reproduire à l’identique. En ce sens, ils sont d’abord une célébration. En lire invite à se rappeler de tout ce qui fait le « sel de la vie » ; en écrire permet de se constituer peu à peu son livret personnel  des meilleurs moments…à jamais perdus .

Pascale Senk, préface de « L’art du haîku » , éditions Belfond, 2009. Découvrez ce livre ici