Pauline Collange, illustratrice de haïkus et poètesse

La publication d’un recueil de haïkus oblige à se poser des tas de questions : qui va l’illustrer? comment favoriser la poésie sans être gnangnan, l’épure du dessin sans être transparent ? Et surtout comment éviter le japonisme systématique qui pousse les éditeurs à choisir des cerisiers en fleurs ou des kimonos pour les couvertures ? A ces questions difficiles j’ai eu la chance de trouver la réponse parfaite : Pauline Collange, illustratrice et haijine, a bien voulu m’offrir ses aquarelles délicates et ses dessins au trait pour mon dernier ouvrage : « Ciel changeant, haïkus des jours et de la nuit » (éditions Leduc).

C’était une joie de recevoir ses essais : quatre mois avant parution, Pauline a sélectionné quelques haïkus qui lui « parlaient  » particulièrement, travaillait dans son coin. A chaque fois que je recevais un croquis de ses périodes de maturation…je craquais !

Cette artiste à la délicatesse infinie savait faire résonner ses images avec mes nano- poèmes, sans « écraser » ceux ci de trop de liens attendus.

Outre son talent de graphiste, Pauline m’a envoyé des haïkus personnels qui étaient comme autant de touches délicates d’amitié entre nous

matin d’automne –

les lettres de ses poèmes

dessinent des plumes

Puis il y eut le moment décisif de la couverture, où Pauline était bien évidemment en concurrence avec d’autres illustratrices. Très vite nous avons vu combien ses mouettes et son ciel « tiltaient » parfaitement avec mon titre de recueil « ciel changeant ».

une aquarelle offerte par Pauline et son travail sur « Ciel changeant »

Un travail raffiné de coloriste, une délicatesse dans l’ombre comme dans la lumière, des dessins floraux qui respirent le vivant…C’est simple, même mon chat adore les aquarelles de Pauline Collange!

Jesse s’installe sur un dessin de Pauline…confort absolu!

Voilà, je voulais par cet article vous donner l’envie d’explorer l’univers si singulier de Pauline Collange. Vous découvrirez ses aquarelles magiques sur Instagram @pauline.collange.wayo et aussi sur sa page Facebook !

Elle est aussi l’une des administratrices du groupe facebook « Un haïku par jour » où sa créativité accueille, inspire, stimule les haïjins réunis par leur passion poétique.

Par Pascale Senk

Journaliste, auteure, éditrice spécialisée en psychologie, Pascale Senk se consacre à transmettre l’art et l’esprit poétique du haïku, qu’elle envisage comme une voie méditative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.