les haïkus vus par les neurosciences

Quand mon livre “Ciel changeant, haïkus du jour et de la nuit ” est paru, j’ai reçu de nombreux témoignages positifs voire enthousiastes de lecteurs, eu droit à de nombreuses recensions de collègues “ haïkistes ”, et même quelques articles de presse…Mais le retour le plus étonnant sur ma “ promenade poétique ” m’a été adressé par une chercheuse…

haïku : éloge de l’émerveillement

Comme il me parle, en ce jour de froid cinglant et d’ hiver persistant, ce haïku d’ Hosaî : une journée sans un mot – j’ai montré l’ombre d’un papillon[1] Il définit si bien la posture du haijin, poète de l’éphémère qui s’emplit de beauté passagère et supporte ainsi la fragilité du monde.…ou sa brutalité.…

qu’est-ce qui peut nous consoler ?

Un geste, une caresse, l’évocation de l’avenir… parfois on ne sait quoi faire ou dire pour aider l’autre. Comme, quand nous mêmes allons mal, nous ignorons ce qui nous ferait du bien. Dans un article publié en 2018, j’ai réfléchi aux appuis dont nous disposons pour traverser l’épreuve et savoir consoler. Le voici. On savait…

haïku: vers une conscience réflexive

Pour le premier numéro de leur revue Transes, les professionnels de l’hypnose m’ont demandé d’évoquer les liens entre haïku et conscience. Comment cette pratique poétique fait évoluer notre présence au monde? Voici l’article né de cette proposition. Comment voyais-je le monde “avant de  tomber ” dans la passion du haïku ?   Avant d’être psychologiquement modifiée par cette…

trois lignes et 17 syllabes contre le Covid-19

Mi-mars 20, quand la France basculait dans la pandémie, des adeptes du haïku, poème d’origine japonaise, se sont inspirés de ce passage pour écrire des mini-poésies à la fois modestes et précieuses, comme ils le font chaque fois que la réalité, bouleversante ou heureuse, vacille. J’en ai rendu compte dans cet article publié dans L’Obs.…

une voie de guérison poétique

Les poèmes brefs, en lire ou en écrire, semblent particulièrement aidants en cas de maladie, que l’on soit atteint soi-même, ou que l’on accompagne un proche. Dans cette enquête parue en 2020, je montre comment certains malades parviennent à s’apaiser et se renforcer en explorant l’art poétique des “trois lignes”. Certains malades du cancer tiennent…

la force des hypersensibles

Être souvent à fleur de peau, vulnérable aux ambiances ou aux émotions, n’est pas forcément une pathologie. Au contraire, l’hypersensibilité apparaît de plus en plus comme une force, un trait de personnalité que partagent artistes et visionnaires. J’ai écrit en 2010 l’un des premiers articles sur ce nouveau “label psychologique”. Le voici. Chopin, qui a…